Le Syllogisme vient du latin Syllogismus qui est lui-mĂȘme dĂ©rivĂ© du grec ancien Sullogismos. Ce qu’il faut savoir, c‘est que le Syllogisme en philosophie constitue un mode de raisonnement rigoureux qui comporte trois propositions au minimum, dont deux prĂ©misses Ă©noncĂ©es comme vraies et une conclusion. Cette derniĂšre Ă©tant considĂ©rĂ©e comme une dĂ©duction logique des deux prĂ©misses.

Ainsi, la science des Syllogismes se voit comme la syllogistique à laquelle les penseurs de la scolastique se sont intéressés durant le Moyen ùge comme Wilhem Friedrich Hegel, Gottfried Wilhelm Leibniz ou encore Emmanuel Kant.

Cette notion qui consiste en un raisonnement dĂ©ductif trĂšs rigoureux s’avĂšre ĂȘtre l’ancĂȘtre de la logique mathĂ©matique moderne. Le terme logique dĂ©signe d’ailleurs une expression de base de l’algĂšbre et du calcul formel ainsi que de l’unification.

En matiĂšre de droit, le Syllogisme de la conception aristotĂ©licienne n’est autre qu’un mode de raisonnement utilisĂ© par les juristes et hĂ©ritĂ© du philosophe Aristote (un expert dans l’art de la rhĂ©torique).

Dans le but de trancher un litige et de rendre une justice juste, le juge appliquera une rĂšgle de droit Ă  une situation de fait. De son cĂŽtĂ©, l’avocat doit observer les rĂšgles de droit applicables aux faits de l’espĂšce afin de conseiller son client. C’est grĂące au Syllogisme en droit que ces deux praticiens du droit font application des diffĂ©rentes rĂšgles de droit pour dĂ©fendre les intĂ©rĂȘts des justiciables et de la sociĂ©tĂ©.

Il convient de prĂ©ciser ici qu’un faux Syllogisme ou des Syllogismes imparfaits peuvent Ă©galement exister. L’exemple le plus courant est celui-ci : JĂ©sus est le fils de Dieu, alors que Joseph est le pĂšre de JĂ©sus. Toutefois, cela ne permet pas pour autant de dire que Joseph est un Dieu. Il en ressort que le Syllogisme invalide donne lieu Ă  un paradoxe.

Le paradoxe se prĂ©sente quand une conclusion absurde ou un raisonnement par l’absurde est dĂ©duit de prĂ©misses qui semblent correctes, mais qui finalement n’obĂ©issent pas aux rĂšgles d’inclusion. Ainsi, il faut toujours faire preuve de rigueur pour ne pas commettre d’erreur de raisonnement.

>