Avec le prêt viager hypothécaire (PVH), les projets continuent à la retraite. Ce prêt permet d’utiliser son patrimoine immobilier comme garantie pour obtenir de la trésorerie. Découvrez ce qu’il faut savoir sur ce crédit octroyé en contrepartie de l’hypothèque sur le logement destiné à l’habitation.

Le prêt viager hypothécaire, c’est quoi ?

Le PVH est une solution de financement permettant à une personne d’obtenir de la trésorerie par un emprunt, en mettant son bien immobilier en garantie. L’emprunt est consenti sans une assurance décès. Donc, l’emprunteur peut se servir de la somme empruntée pour financer tout type de projet (voyage, achat d’un nouveau véhicule, règlement d’un séjour dans une maison de retraite…).

Le PVH est une solution parfaite pour réaliser un projet à la retraite, puisqu’il permet d’emprunter de l’argent tout en demeurant le propriétaire légal du bien immobilier placé comme garantie. Par ailleurs, il n’y a pas d’obligation de solder ce prêt hypothécaire de son vivant.

Comment fonctionne le prêt viager hypothécaire concrètement ?

Sur Libertaux, un spécialiste du prêt hypothécaire, demande au senior de mettre en hypothèque le bien dont il est propriétaire en contrepartie du prêt. Le remboursement du capital emprunté et chaque intérêt sont différés jusqu’à son décès, sauf lorsque les héritiers souhaitent garder le bien ou en cas de remboursement anticipé.

Aussi, le fonctionnement du prêt est proche de celui du prêt in fine, sauf que le remboursement du capital versé et de chaque intérêt a lieu au cours du décès de l’emprunteur.

Pour en obtenir le meilleur prix d’un PVH et faciliter la confiance du spécialiste du prêt hypothécaire, il est recommandé de proposer un bien immobilier en bon état. D’ailleurs, sachez qu’un état des lieux encadré par un notaire est une condition d’emprunt sine qua non à l’établissement du contrat. En cas de litige, celui-ci protège chaque partie.

Qui peut bénéficier d’un prêt viager hypothécaire ?

Une personne physique, âgée de 60 ans au moins et propriétaire de son bien immobilier est éligible pour le PVH chez Libertaux. Il est capital de souligner qu’il s’agit de pouvoir apporter une solution de financement aux profils seniors qui peuvent rencontrer quelques difficultés de financement passé 60 ans et ne désirant pas se séparer de leur patrimoine immobilier. Il n’y a pas de questionnaire de santé à remplir pour la souscription d’un PVH. En outre, une assurance emprunteur qui couvre l’invalidité et le décès n’est pas requise.

Quels critères prendre en compte pour obtenir un prêt hypothécaire viager ?

Il suffit de se rendre sur le site internet d’un courtier spécialiste du prêt hypothécaire viager comme Libertaux, pour faire une demande de prêt hypothécaire viager en ligne. Ce spécialiste s’attachera à étudier chaque critère suivant afin de définir le montant du prêt :

  • Le sexe : dans l’Hexagone, la gent féminine a une espérance de vie plus élevée que celle de la gent masculine. Ainsi, la gent féminine peut prétendre à un prêt plus conséquent que la gent masculine, à situation ou encore à âge égal.
  • La valeur du bien immobilier : puisque le patrimoine immobilier est au cœur du prêt et une garantie, évaluer la valeur du patrimoine immobilier est capital. Le professionnel indépendant, choisi par le courtier spécialiste du prêt hypothécaire ou l’emprunteur, doit réaliser l’estimation.
  • L’âge de l’emprunteur au moment de la souscription : le prêt est une mise à disposition de la trésorerie sans remboursement, dans le but de financer son projet personnel (financer son logement par exemple). Dans la logique, la somme sera davantage élevée pour un jeune emprunteur.

Le dossier de l’emprunteur sera étudié suivant ces critères. Ensuite, le courtier spécialiste du prêt hypothécaire pourra communiquer le montant total du prêt à l’emprunteur.

Il est important de souligner que le décès de l’emprunteur, le remboursement anticipé et la vente du bien immobilier sont les trois cas de figure où un contrat de prêt hypothécaire viager peut être clôturé.

Quel est le taux d’intérêt du prêt viager hypothécaire ?

Dans le cadre du montage de l’opération, le spécialiste du prêt hypothécaire propose librement un taux d’intérêt pour solder la somme empruntée. Ce taux d’intérêt peut néanmoins ne pas jouer de rôle jusqu’au dénouement du PVH. Le taux d’intérêt du PVH est utilisé uniquement dans deux cas particuliers :

  • Lorsque les héritiers de l’emprunteur préfèrent conserver la propriété du bien après le décès.
  • Lorsque l’emprunteur opte pour solder son prêt par anticipation.

Il faut également noter que chaque taux d’intérêt proposé en matière de prêt viager hypothécaire est bien supérieur à la moyenne des crédits immobiliers classiques. Par ailleurs, le propriétaire d’un bien immobilier est redevable de l’impôt. Il s’agit de l’impôt sur le patrimoine immobilier. Vous trouverez sur libertaux.com toutes les informations nécessaires pour mieux appréhender cet impôt.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>