prendre des notes en cours de droit

Nos conseils pour prendre des notes en cours de droit : Pour de nombreux étudiants en droit, et peut-être aussi pour vous qui êtes en train de lire cet article, le seul chaînon manquant dans l’équation pour réussir vos études de droit … c’est de prendre des notes efficacement durant vos cours de droit 🙂

Mais avec quels moyens et comment prendre des notes efficaces en cours de   droit ?

Comme vous le savez sûrement, il y a deux grandes écoles : ceux prônant la prise de notes à la main et ceux qui privilégient l’ordinateur. Nous avons également les magiciens qui prennent des notes dans leur tête, mais pour l’instant, nous allons spécialement nous intéresser aux deux méthodes précitées.

En droit, TOUT est important donc il est primordial, impératif – votre survie en fac de droit en dépend – de pouvoir mettre tout ce qui se dit au propre durant vos cours afin d’espérer la validation des acquis. C’est aussi simple que ça.

Une bonne prise de notes en cours de droit va changer votre vie d’étudiant, car vous dormirez sur vos deux oreilles en sachant que les notions essentielles à retenir… sont bien consignées et prêtes à être mémorisées 😉

Voyons ensemble, les méthodes pour prendre des notes en cours de droit que vous devez utiliser pour réussir à relever tout ce qui se dit d’importants durant vos cours magistraux afin de vous permettre de réussir avec brio votre cursus universitaire et vos partiels de droit.

Les astuces pour prendre des notes en cours de droit que nous allons partager avec vous, si vous les appliquez correctement, pourront vous être d’une grande utilité pendant votre première année en cours de droit jusqu’à votre doctorat.

Vous êtes prêt ? C’est parti !

Comment prendre des notes en cours de droit à la main ?

Saviez-vous que l’écrit est plus efficace pour mémoriser à long terme ainsi que pour retenir toutes les informations essentielles ? En effet, le fait d’écrire réveille davantage votre concentration et c’est déjà « apprendre une première fois le  cours ».

Mais comme vous vous en doutez déjà, il ne suffit pas d’écrire. Voici donc pour vous, quelques astuces à suivre pour avoir des résultats (mémorables) dans la prise de notes en cours de droit.

1- Utiliser des abréviations pour prendre des notes en cours de droit

Au lieu d’écrire tout, mot pour mot, vous pouvez utiliser des abréviations. Toutefois, faites-en sorte de créer une liste d’abréviations intelligibles et facilement mémorisables. Pour Constitution, vous pouvez tout simplement choisir/ écrire un « C », « I.té » pour immunité, etc.

La plus grosse erreur serait de mettre les mêmes abréviations pour plusieurs mots.

Exemple : « C » pour constitution et condamnation.

Cette situation où vous n’arrivez plus à vous souvenir de ce que l’une de vos abréviations « spéciales » voulait dire, alors que vous soyez en pleine révision est aussi drôle que frustrant. Donc, faites bien attention à ne pas tout mélanger et à n’attribuer qu’une seule abréviation à un mot spécifique.

Une autre stratégie pour prendre des notes en cours de droit plus efficacement consiste à réduire au strict minimum durant le cours magistral de droit ce que le « prof » a dit.

Exemple : La Constitution se trouve au sommet de la pyramide de Kelsen. Cette phrase sera notamment réduite en « Constitution = sommet pyramide ».

Le langage SMS est à proscrire. Non seulement ce n’est pas terrible pour la langue française, mais cela risque aussi d’avoir un impact négatif sur votre qualité rédactionnelle. À force de ne pas écrire les mots correctement durant vos prises de notes en cours de droit, vous aurez de fortes probabilités de faire des erreurs d’orthographe lors de la rédaction de vos dissertations juridiques, commentaires d’arrêt, cas pratiques en TD ou partiels de droit.

2- Dessiner : Une méthode qui marche pour prendre des notes en cours de droit

Cela va peut-être en étonner plus d’un, mais le dessin est un excellent moyen de pouvoir se rappeler de quelque chose. Il ne s’agit pas ici de reproduire un Picasso ou un Botticelli, mais plutôt d’utiliser des repères visuels qui pourront vous aider plus tard.

Pour la pyramide de Kelsen par exemple, nul besoin de dire que la pyramide de Kelsen se compose tout d’abord de la Constitution et du bloc de constitutionnalité (Cliquez ici pour un petit rappel : Pyramide de kelsen explication). Suivi par les traités internationaux (ce que l’on appelle le bloc de conventionnalité) qui sont juste au-dessus du bloc de légalité, qui quant à lui précède le bloc réglementaire.

Au lieu de faire de longues phrases comme celles-ci pour dire que c’est la Constitution qui se trouve au sommet, suivie par les traités internationaux, vous dessinez simplement une pyramide.

Vous y ajoutez des étages et vous y mettez simplement vos données, suivant leur degré de supériorité. En considérant que celle qui est la pointe de la pyramide de la hiérarchie des normes juridiques représente celle qui domine toutes les autres normes.

Non seulement dessiner va vous permettre de gagner plus de temps, mais grâce à cet exercice, votre esprit aura un repère visuel de ce qu’on entend par « hiérarchie des normes ».

Et un esprit qui a un repère visuel aura toujours plus de facilité à se retrouver. Bien utiliser cette méthode peut être très efficace pour prendre des notes en cours de droit.

3- Reformuler vos notes

Notez uniquement les points clés, les mots qui sont essentiels. Chose qui est d’ailleurs plus facile sur ordinateur grâce aux listes à puces.

En général, c’est inutile de TOUT noter.

Toutefois, si vous avez un professeur qui aime bien qu’on reprenne ses propres mots durant les TD – dans la mesure du possible et du raisonnable – essayez de noter ses idées pour les lui ressortir plus tard.

4- Faire une mise en forme

Si vous voulez prendre des notes en cours de droit plus efficacement, pensez à bien distinguer les titres, les sous-titres et les sous-catégories. Faites en sorte de pouvoir distinguer chaque partie de vos notes – exactement comme lors d’une dissertation juridique.

Vos notes doivent être claires et nettes et non ressembler à un brouillon. Si le prof énonce un plan, mettez bien en évidence les différentes parties qui y sont abordées. C’est bien de noter les idées importantes énoncées par votre professeur de droit, mais c’est encore mieux de bien les disposer.

Appliquez ces astuces et vous verrez que prendre des notes en cours de droit deviendra pour vous un vrai jeu d’enfant : )

À lire aussi en passant : Comment faire un plan de dissertation en droit ? Si vous voulez vraiment réussir dans cette filière, nous vous conseillons de maitriser la dissertation juridique. C’est la base de votre réussite ! Via le lien, les méthodes et les techniques à adopter.

Comment prendre des notes en cours de droit avec un ordinateur ?

Utiliser un ordinateur pour prendre des notes en cours de droit est le seul moyen qui permet à l’étudiant en droit doté d’une écriture aussi affreuse que celle d’un docteur de s’en sortir.

En plus, vous pourrez toujours rattraper plus rapidement votre retard. En effet, si vous êtes en retard ou absent à un cours, il vous suffira de copier les notes depuis un pc ou emprunter la clé USB de l’un de vos camarades au lieu de devoir copier tout ce que vous avez raté dans vos cahiers ou les photocopier. Qui plus est, vous êtes sûr de ne pas vous tromper dans le choix de vos mots grâce au correcteur automatique.

Attention, votre ordinateur ne doit pas être utilisé à des fins récréatives lors de votre prise de notes. Éloignez tout ce qui est réseaux sociaux, internet, discussion instantanée, etc. Non seulement vous allez perdre le fil, mais cela vous assurera d’aller droit dans le mur.

L’idée de cet article est de vous aider à savoir avec quelle méthode vous pourriez être plus rapide et plus efficient dans la prise de notes juridiques. N’oublions pas que les profs ne dictent pas, ils parlent. Donc, si vous êtes devant un professeur qui donne du fil à retordre à vos stylos, préférez les échanger pour un clavier.

Vous pouvez même adapter votre outil pour la prise de notes en cours de droit selon le professeur. Rappelez-vous également que ce n’est pas parce que la majorité des étudiants dans votre classe utilisent un Mac ou un ordinateur que vous devez également le faire. Vous avez le droit de plaider la cause du stylo jusqu’à la fin, si pour vous c’est l’outil nécessaire pour valider vos partiels de droit dans le cadre de votre cursus.

Concernant la longueur des textes entre les deux méthodes pour prendre des notes en cours de droit, il semblerait qu’un étudiant utilisant un stylo n’ait rien à envier à un autre qui utilise un ordinateur.

En effet, un élève en droit qui prend des notes à la main – s’il utilise les bonnes stratégies – peut tout aussi bien arriver à avoir les mêmes informations que celui qui utilise la technologie à son avantage.

Que dire de plus ? Optez pour l’une ou pour l’autre vous apporteront toujours des résultats significatifs si vous agissez avec méthodologie. Le plus important est de savoir quelle est la méthode la plus efficace pour vous afin de prendre des notes en cours de droit que vous aurez envie de consulter par la suite.

Bonus : Vous pouvez également utiliser un dictaphone pour vous aider dans vos prises de notes en cours de droit. Il vous permettra de combler les quelques vides que vous aurez laissés au passage durant votre prise de notes.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>