Créer des fiches de droit

Les fiches de droit pour réviser ses partiels à la fac font partie des éléments clés afin de réussir ses études de droit. Et pour cause, faire des fiches de révision en droit permet de réaliser une première lecture globale du cours et de s’imprégner des connaissances nécessaires pour ensuite les réutiliser dans la rédaction d’une dissertation juridique, un cas pratique en droit ou un commentaire d’arrêt.

Comme vous le savez sûrement, pour obtenir son précieux sésame : une licence ou un master de droit (voire même un doctorat pour les plus courageux), il est nécessaire de travailler régulièrement, mais aussi de réviser efficacement pour s’assurer d’obtenir la moyenne générale de 10/ 20 aux partiels.

(Plus c’est mieux afin d’avoir un dossier « sexy » pour intégrer les meilleurs programmes et les facultés les mieux cotées dans le cadre de la poursuite de votre cursus en droit).

Ainsi, les fiches de droit permettent d’optimiser le temps des révisions et d’accélérer l’apprentissage lorsque l’on se rapproche des dates des partiels et des examens en droit.

Que vous soyez étudiant à la Sorbonne ou dans une faculté de droit en province, savoir-faire des fiches de droit efficaces, vous seront de la plus grande utilité tout au long de vos études juridiques. (Nous verrons comment procéder dans la suite de cet article pour faire des fiches de révision).

Sachez que certains professionnels, à l’instar des avocats d’affaires ou des avocats inscrits au barreau (Voir : Notre guide complet pour devenir avocat avec ou sans diplôme), continuent de se servir de leurs fiches de révision afin de revoir rapidement les éléments clés pour la synthèse d’une affaire en contentieux devant les juridictions. Ceci montre une fois encore l’importance des fiches en droit pour tout professionnel du domaine juridique.

Contrairement à ce que croient certains étudiants en droit, il importe peu du niveau auquel vous vous situez pour faire des fiches. Autrement dit, que vous soyez en première année de master en droit des affaires par exemple ou que vous soyez en première année de licence en droit, ces fiches vous serviront toujours comme support de cours.

Cependant, le constat actuel est que beaucoup d’étudiants et certains juristes ayant terminé leur formation n’arrivent toujours pas à réaliser des fiches de droit en vue de résumer leurs cours.

C’est pourquoi dans cet article, nous allons vous aider à déterminer comment faire des fiches de droit pour mieux réviser et réussir vos examens.

Nous parlerons d’abord de l’importance des fiches de révision de droit. La deuxième partie portera sur quelques conseils pratiques concernant la rédaction des fiches. Enfin dans une dernière partie, nous allons vous donner quelques exemples pratiques de fiches de droit rédigées.

L’importance des fiches de droit

Utilité des fiches en droit pour les révisions

La question qui se pose souvent aux étudiants en droit est de savoir l’utilité des fiches de droit. À quoi peuvent bien servir des fiches de révision ?

Tout d’abord, le droit est une science qui demande beaucoup d’attention, de détails, ce qui rend ses matières complexes et vastes. Pour imager un peu les choses, c’est comme si vous deviez apprendre un nouveau langage (complexe comme le chinois) en partant de zéro.

Prenons le cas du droit pénal par exemple. En dehors des notions spécifiques au droit pénal, il sera demandé à l’étudiant de rentrer dans les détails de cette matière. Dans ce sens, il lui faudra faire la distinction entre les règles applicables en droit pénal général et celles qui touchent particulièrement au droit pénal spécial.

Or, durant les années de vos études de droit, il est assez rare de se souvenir avec exactitude de toutes les notions juridiques acquises dans une seule matière au moment des examens et des compositions. Parce que c’est le même effort qui sera demandé pour tous les autres domaines du droit comme par exemple le droit des contrats ou le droit administratif et sauf à avoir une mémoire exceptionnelle, tout connaître de chaque matière est très compliqué.

La solution ? = > Faire une fiche de droit pour réviser chaque matière

Il revient donc au juriste de préparer ses fiches en vue de traiter la masse d’information à connaître et à utiliser dans le contexte des examens à la fac.

Les fiches en Droit servent à optimiser les révisions

L’utilité des fiches de droit se démontre au moment des révisions. En effet, les fiches en droit permettent aux étudiants et futurs juristes de réviser plus rapidement leurs cours et de retenir toutes les notions essentielles sans avoir à relire ou couvrir de nouveau tout leur cours de droit.

Où et quand se servir des fiches de droit ?

Pour ce qui est relatif au lieu, les fiches peuvent être utilisées dans n’importe quel endroit. Elles sont pratiques pour des révisions en classe, à la maison, voire dans le métro. Mieux encore, si elles ont été rédigées sur un ordinateur, une copie peut être envoyée sur d’autres supports comme une tablette et elles peuvent être imprimées n’importe où pour ceux qui préfèrent le support papier.

Pour ce qui concerne le moment de leur utilisation, les fiches servent surtout lors des révisions. Lorsque vous êtes dans le processus de préparation aux concours, aux partiels ou à des examens, il est utile d’avoir ses fiches de droit à portée de main.

Par exemple : Un étudiant, après ses études de droit ou pendant son Master 1/ Master 2 et qui prépare son entrée au concours du CRFPA aura beaucoup plus de facilité à réviser et à se préparer s’il dispose de fiches de révision que celui qui doit relire chacun des cours dont il a besoin pour passer le concours. Pourquoi ? Car il sera plus rapide et plus efficace en révisant l’essentiel du cours. 

Aussi certains cabinets de droit, avant de recruter des agents, leur font passer des tests et des entretiens. Celui qui dispose déjà de fiches de droit toutes prêtes peut mieux se préparer, et ce, de manière très rapide pour réussir ses entretiens afin d’intégrer les meilleurs cabinets d’avocats qu’un autre candidat qui n’en aurait pas à disposition.

En considération de tout ce qui précède, il faut préciser que les fiches en droit ne peuvent pas pour autant remplacer totalement les cours. Elles en sont un complément.

Si vous ne maitrisez pas un cours, il faut d’abord le lire, le comprendre avant de le ficher. Les fiches vous serviront surtout au moment des révisions. Ainsi, celui qui n’a jamais assisté à un cours de droit financier par exemple, ne devrait pas passer ses examens sans jamais n’avoir étudié le sujet autrement qu’avec ses fiches. Ce serait très risqué …

Astuces pour rédiger des fiches de droit

Voici 6 astuces de rédaction de fiches de droit pour réussir ses études de droit efficacement :

Les erreurs à éviter lors de la réalisation d’une fiche de droit pour ses révisions

Les fiches de droit ne doivent pas être réalisées au dernier moment c’est-à-dire lorsque les dates des examens sont déjà toutes proches. Ce n’est pas au cours des révisions non plus que l’étudiant en droit devrait débuter la réalisation de ses fiches de révision. Il devrait le faire plusieurs semaines avant le début des compositions.

Pourquoi ? Car il faudra apprendre à travailler et à réviser avec les fiches de révision pour être vraiment efficace le jour des partiels de droit.

Ainsi, il est préconisé de commencer la rédaction des fiches au moins un mois avant le début des examens. Pour des matières un peu plus vastes et techniques comme par exemple un cours de Procédure civile, la fiche de droit devrait être rédigée encore plus tôt.

Quelles informations conserver dans une fiche de révision en droit ?

D’un point de vue pratique, il est important de garder sur ses fiches des illustrations qui aident à la lecture. Pour certains étudiants qui étudient le droit à la faculté ou en ligne sur Internet, il est nécessaire de réduire les fiches en droit à l’essentiel.

Ainsi, doivent figurer sur les fiches de droit les grands arrêts de la jurisprudence par matière ainsi que des exemples clés. On ne peut pas faire une fiche sur le droit administratif et supprimer l’exemple de l’arrêt Blanco qui est l’une des jurisprudences-cadres de cette matière juridique. De la même manière, toutes les notions juridiques importantes, les règles de droit et la doctrine qui fondent la matière doivent figurer dans la fiche de droit.

Comment se servir de l’ordinateur pour réviser avec sa fiche de droit ?

De nombreuses personnes ne cernent pas bien l’avantage indéniable de se servir de son ordinateur pour prendre des notes en cours de droit et réaliser ses fiches de droit. Or, avec l’évolution technologique aujourd’hui, il est beaucoup plus facile de faire des fiches de droit en se servant d’un ordinateur, car les fichiers peuvent être modifiés, ré-agencés, mise à jour et mise en page de manière optimale pour faciliter les révisons.

Tout ceci évite de faire des ratures et surcharges sur la fiche lorsqu’elle est rédigée à l’écrit par exemple. De plus, certaines options sont disponibles et permettent de mettre en relief des parties clés de la fiche. Vous pouvez par exemple faire usage des surligneurs, des couleurs, etc.

Si par exemple, vous réalisez une fiche en droit des sociétés ou en droit commercial et que vous avez omis d’insérer des articles du code de commerce dans certaines parties de votre fiche, vous pourriez les ajouter facilement. Si la fiche avait été conçue sur un support papier et rédigée manuellement, ces modifications ne seraient pas possibles.

Un autre avantage de la fiche conçue à l’ordinateur est qu’elle peut être enregistrée et sauvegardée quelque part (sur un disque dur externe ou dans un Google drive par exemple). Ce qui revient à dire que vous pouvez retrouver votre fichier à tout moment sans risque de le perdre. Il n’en est pas ainsi d’un support papier qui peut disparaître à tout instant.

Lecture et compréhension du cours de droit

Il n’est pas pertinent de rédiger des fiches de droit alors que vous ne maitrisez pas la quintessence du sujet que vous voulez ficher. La base indispensable avant la rédaction d’une fiche de droit, c’est une bonne lecture et une maitrise du cours.

Les étudiants qui commencent par rédiger des fiches de droit sans avoir lu le cours s’exposent à plusieurs risques. En effet, ils peuvent manquer de faire attention aux détails, de marquer comme important des parties qui ne le sont ou encore d’oublier de marquer des parties importantes du cours.

Pour éviter tous ces problèmes, la tenue des fiches de droit doit être proportionnelle à la lecture du cours. Prenons l’exemple d’un étudiant qui veut rédiger des fiches en droit constitutionnel. Plus précisément les modes de saisine du Conseil constitutionnel en droit français. La première chose à faire pour cet étudiant serait de lire tout le cours sur les modes de saisine du Conseil constitutionnel. Suite à cela, il pourra rédiger chaque sous-partie avec l’essentiel du cours à retenir après la lecture.

Il faut préciser aussi à ce niveau qu’après des cours magistraux, des fiches de droit doivent être tenues. En effet, lors des cours magistraux, certaines informations sont données par les professeurs et ne figurent pas forcément dans tous les autres supports de cours.

Ces informations peuvent être importantes et doivent figurer sur vos fiches. Bien souvent, durant le cours magistral de droit, le professeur ou le conférencier donnera des éléments concernant les sujets qui pourraient tomber lors des partiels ou en travaux dirigés (les TD).

À la question de savoir à quel moment il faut rédiger des fiches de droit par rapport aux cours magistraux suivis, la réponse est le plus tôt possible. Parce que, plus le temps passera, plus les notions abordées seront oubliées par l’étudiant.

Faire la synthèse sur les fiches en droit

Comme expliqué ci-dessus, le but des fiches de droit, c’est de faciliter les révisions. Il n’est donc pas utile de recopier encore une fois l’entièreté du cours reçu sur les fiches. Ce serait une perte en temps et en énergie. Le but visé lorsqu’on parle de fiches, c’est d’aboutir à des résumés et des synthèses du cours.

Par exemple, un cours de droit de la famille qui aborde les régimes matrimoniaux peut sembler très vaste à apprendre surtout s’il faut décortiquer chacun de ces régimes. Or avec une fiche synthétique conçue sous forme de tableau, l’étudiant peut présenter les informations croisées sur les similitudes et divergences entre les différents régimes matrimoniaux. Il aura plus de facilité à réviser parce qu’il lira moins de documents, mais gardera l’essentiel pour ses devoirs et examens.

Pour le cerveau, les informations visuelles sont aussi bien souvent plus faciles à retenir, notamment lorsqu’on essaye de se les remémorer.

Soignez la forme des fiches en droit

Les mentions en droit sont diverses et multiformes. Il existe plusieurs domaines juridiques que l’on soit en droit privé ou en droit public. Il est important pour l’étudiant de mettre en place quelques personnalisations stylistiques afin de mieux s’en sortir par rapport à toutes ses fiches en droit.

Il peut décider par exemple de rédiger toutes les fiches de droit public en couleur noire et de les classer dans un dossier différent de celui des fiches de droit privé rédigées en couleur bleu nuit.

Toujours dans le but d’améliorer la forme des fiches, l’étudiant peut décider de surligner d’une couleur donnée les jurisprudences. Il peut aussi opter pour mettre les chapitres dans une police donnée différente de celle du corps de la fiche. Toutes ces astuces de forme et de style permettront à l’étudiant de vite se retrouver une fois qu’il entamera ses révisions et surtout d’avoir du plaisir à relire ses fiches de droit.

Exemple d’une fiche de droit

Dans cette partie, nous allons vous présenter : Comment devrait être préparée et représentée une fiche de droit à travers un exemple pratique ? Prenons une fiche en Introduction au droit : « La division des branches du droit »

Titre de la fiche : La division des branches du droit

Les étapes clé pour créer une bonne fiche de droit :

  1. Maitriser le cours
  2. Élaborer le plan de la fiche
  3. Rédiger chaque partie de la fiche
  • Étape 1 : Maitriser le cours d’introduction au droit

Comme expliqué dans les sections précédentes, tout part de la maitrise du cours. Il faudra lire et bien connaître la partie du cours d’introduction au droit qui présente les domaines du droit.

  • Étape 2 : Élaborer le plan de la fiche

Tout comme créer un plan de dissertation en droit, il faut partir du plan du cours pour aboutir sur le plan de la fiche que l’on peut agencée de manière différente pour garder l’essentiel toutefois. Si le plan du cours est très détaillé, on pourrait simplement garder dans la fiche les chapitres, sections, et paragraphes résumés par exemple pour sa fiche de droit.

  • Étape 3 : Rédiger chaque partie de la fiche après avoir lu et compris le contenu du cours

Il ne faut pas attendre de finir de lire tout le cours avant de se lancer sur la rédaction des fiches de droit, cela reviendra à un double emploi. La meilleure technique c’est de procéder paragraphe par paragraphe. Une fois qu’un paragraphe est compris et maitrisé, son résumé peut être repris et rédigé sur la fiche.

C’est encore une fois le moment de préciser qu’une fiche rédigée sur ordinateur présente l’avantage d’être facilement recorrigée lorsque des mentions ont été oubliées ou doivent y être retirées ou encore complétée.

Les trois étapes ci-dessus sont présentées par le schéma ci-après :

Pour notre exemple, la fiche de droit présenterait cet aspect :

Sommaire détaillé de la fiche : Synthèse de la division des branches du droit.

Le droit est une matière vaste qui peut être scindée en plusieurs branches du droit. Chacune de ses branches ou catégories porte sur un objet spécifique et lorsqu’un litige survient, seules certaines matières du droit peuvent permettre de régler le litige.

Chapitre 1 : La summa-divisio du droit.

Trois branches peuvent être dégagées : le droit public, le droit privé et le droit mixte.

I/ Le droit public

Il faudra présenter ici son objet ainsi que les matières spécifiques qui le composent (droit constitutionnel, droit administratif, droit fiscal, etc.)

II/ Le droit privé

À ce niveau aussi, il faudra expliquer l’objet général que vise le droit privé et faire ressortir les composantes de ce droit (droit des personnes, droit civil, etc.).

III/ Le droit mixte (le droit pénal)

Il s’agira essentiellement du droit pénal qui doit être présenté de façon succincte. Il faudra expliquer en quoi il s’agit d’un droit mixte, quel est son objet et quelles sont ses sous-composantes.

Chapitre 2 : La classification du droit d’un point de vue fonctionnel

Dans ce chapitre, il faudra préciser qu’il est possible de classer toutes les matières du droit en deux grands volets selon la fonction recherchée.

I/ Le droit objectif

Dans cette partie, la fiche devra retracer la définition du droit objectif et en faire la comparaison avec d’autres règles comme la morale ou la religion. Ensuite, les caractéristiques du droit objectif devront être précisées par l’étudiant.

II/ Les droits subjectifs

À ce niveau, une explication du contenu des droits subjectifs devra être présentée par l’étudiant dans la fiche de droit. Ensuite, la fiche devra retracer aussi les caractéristiques des droits subjectifs.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>