Si vous avez l’ambition de rejoindre la facultĂ© de droit Ă  la rentrĂ©e prochaine pour y faire des Ă©tudes de droit, vous vous poserez de nombreuses fois cette question : « Est-ce que cette filiĂšre est vraiment faite pour moi ? »

En effet, la fin de l’annĂ©e scolaire arrive Ă  grands pas et vous ĂȘtes probablement dĂ©jĂ  trĂšs occupĂ© avec des devoirs interminables pour la prĂ©paration du bac 


Et vous avez peut-ĂȘtre du mal Ă  faire le bon choix pour votre future orientation …

« Est-ce que le droit est vraiment fait pour moi ? Est-ce que je vais réussir en fac de droit ? Est-ce que les études juridiques vont me plaire ?  »

Toutes ces questions sont lĂ©gitimes et naturelles pour tout Ă©tudiant qui a l’ambition de poursuivre ses Ă©tudes dans le supĂ©rieur et qui envisage de faire des Ă©tudes de droit.

Si vous vous sentez concerné par ces questions, pas de panique !

Dans cet article, nous allons vous donner un maximum d’élĂ©ments pour vous aider Ă  prendre votre dĂ©cision. Comme vous le savez sĂ»rement, l’Ă©tude du droit peut ouvrir de nombreuses portes.

Les personnes qui obtiennent un diplĂŽme en droit peuvent aller pratiquer le droit en tant qu’avocat, mais elles peuvent Ă©galement faire carriĂšre dans d’autres domaines tels que la politique, la diplomatie, l’Ă©conomie, les affaires et l’Ă©ducation.

Les possibilités et les récompenses sont nombreuses, mais avant de vous lancer dans cette aventure, il est important que vous compreniez pourquoi faire des études de droit.

De nombreux Ă©tudiants choisissent d’entamer des Ă©tudes de droit chaque annĂ©e, parfois par dĂ©faut, faute de savoir quoi faire aprĂšs l’obtention du baccalaurĂ©at. D’autres ont des convictions bien arrĂȘtĂ©es depuis toujours.

Les raisons qui poussent les futurs Ă©tudiants en droit Ă  faire des Ă©tudes de droit et Ă  rejoindre cette spĂ©cialitĂ© sont nombreuses et la plupart d’entre elles ont Ă  voir avec les avantages qu’offre l’Ă©tude du droit et les carriĂšres juridiques.

Vous envisagez peut-ĂȘtre d’obtenir un diplĂŽme en droit ? Si la rĂ©ponse est oui, alors cet article est fait pour vous ! C’est parti ! 🙂 

5 bonnes raisons de faire des Ă©tudes de droit

Peut-ĂȘtre que vous faites partie de ceux qui, au collĂšge, au lycĂ©e, rĂȘvaient d’ĂȘtre avocats … Ou peut-ĂȘtre que ce n’est que rĂ©cemment que vous vous ĂȘtes passionnĂ© par les politiques qui, chaque jour, vous confrontent au concept de la loi, Constitution, des normes ou rĂšgles juridiques et vous ĂȘtes curieux d’en savoir plus.

Quelle que soit la raison pour laquelle vous vous demandez si c’est la bonne option pour vous et pourquoi la choisir, voici ci-dessous 5 bonnes raisons pour faire des Ă©tudes de droit que nous avons sĂ©lectionnĂ©es pour vous.

Faire des études de droit : Récoltez le fruit de vos années de travail

La premiĂšre raison qui pourrait sans doute vous motivĂ© Ă  faire des Ă©tudes de droit, c’est la position sociale et les revenus que l’on peut tirer des activitĂ©s juridiques. Par exemple, il n’est pas rare pour les avocats fiscalistes de gagner plusieurs milliers d’euros chaque mois une fois qu’ils ont rejoint un cabinet d’avocats renommĂ© ou lorsqu’ils ont eux-mĂȘmes lancĂ© leur propre cabinet.

La demande accrue d’avocats au dĂ©but des annĂ©es 2000 a entraĂźnĂ© une augmentation de leur rĂ©munĂ©ration. Ces personnes qui travaillent pour des cabinets d’avocats (ou pour eux-mĂȘmes dans le cadre d’une profession libĂ©rale) gagnent des revenus consĂ©quents. Ces revenus peuvent atteindre des sommes de cinquante mille Ă  deux cent mille euros par an.

De plus, nombreux sont les cabinets d’avocats qui, pour maintenir leur rĂ©putation et leur qualitĂ© de service, recrutent les meilleurs diplĂŽmĂ©s des facultĂ©s de droit en leur offrant des revenus importants ainsi que des primes dĂšs leur entrĂ©e en fonction. Donc, si vous voulez atteindre vos objectifs plus rapidement, faire des Ă©tudes de droit est la meilleure solution pour vous.

Faire des études de droit : Apprenez à communiquer et à exprimer votre point de vue

En Ă©tudiant le droit, les Ă©tudiants amĂ©liorent leurs compĂ©tences en communication, car les Ă©changes Ă  l’oral durant les travaux dirigĂ©s (les fameux TD de droit) sont de plus en plus mis en avant. Avoir une bonne communication orale est une compĂ©tence importante que l’on nomme parfois un « Soft Skills » pour vivre en sociĂ©tĂ© et Ă©voluer dans le monde du travail.

C’est d’autant plus vrai pour les futurs professionnels du droit qui s’orientent vers des carriĂšres d’avocats, de magistrats, de notaires ou encore d’huissiers de justice. Plus largement, la profession juridique est trĂšs friande des personnalitĂ©s communicantes.

Par conséquent, si, aprÚs avoir obtenu un diplÎme en études juridiques, les étudiants souhaitent se lancer dans une profession qui nécessite de bonnes compétences en communication, ils auront de meilleures chances que les autres candidats pour faire carriÚre.

Une bonne communication améliore également la vie personnelle, car ces profils sont capables de communiquer efficacement avec leur famille, leurs amis et leurs voisins.

Comme vous le savez sans doute, il est assez difficile d’obtenir un diplĂŽme en droit (seulement 34 % des Ă©tudiants en droit obtiendront leur licence). Pour autant, en suivant de maniĂšre rĂ©guliĂšre les mĂ©thodologies enseignĂ©es durant les cours magistraux de droit (CM de droit), les travaux dirigĂ©s et les conseils dĂ©livrĂ©s par Partiels-droit.com, le taux de rĂ©ussite aux partiels de droit sont plus que doublĂ©s …

So no panic ! Vous avez toutes vos chances de réussir vos études de droit si vous travaillez de maniÚre réguliÚre

Si vous n’ĂȘtes pas trĂšs communicant, ne vous inquiĂ©tez pas pour autant. D’une part, vous pourrez dĂ©velopper ce trait de caractĂšre au cours de votre parcours Ă  l’universitĂ©. Par ailleurs, il existe de nombreux mĂ©tiers du droit qui ne nĂ©cessite pas forcĂ©ment d’ĂȘtre communicant ou encore d’ĂȘtre en contact direct avec des clients/ administrĂ©s.

Ce n‘est donc que du bonus J

Faire des études de droit est une opportunité formidable pour comprendre le monde qui nous entoure

Faire des Ă©tudes de droit signifie acquĂ©rir un savoir et des compĂ©tences uniques qui vous serviront dans la vie de tous les jours. Un contrat a signĂ© avec un banquier ? Un prĂȘt immobilier ou une assurance Ă  souscrire ?

Vous ne saurez plus jamais surpris ni dupĂ©, car vous aurez toutes les connaissances juridiques nĂ©cessaires pour prendre les meilleures dĂ©cisions ! C’est l’un des meilleurs avantages de faire des Ă©tudes de droit.

Vous connaitrez vos droits sur le bout des doigts, et vous aurez la capacitĂ© d’analyser toutes les informations importantes afin de prendre les mesures appropriĂ©es pour rĂ©soudre vos problĂ©matiques.

Les mĂ©tiers du droit ce sont aussi des professions juridiques de passionnĂ©s. Combien de fois vous ĂȘtes-vous retrouvĂ© devant une actualitĂ© Ă  la tĂ©lĂ©vision qui Ă©voque une affaire criminelle ou d’agression ? Avez ressentie de la compassion Ă  l’égard des innocents et des victimes ? Avez-vous ressenti l’envie de les aider en dĂ©fendant peut-ĂȘtre leur dossier devant les tribunaux et plus largement devant la justice ?

Si la rĂ©ponse Ă  cette question est positive peut-ĂȘtre ĂȘtes-vous fait pour exercer la profession d’avocat ou de juge ?

Qu’en pensez-vous ?

Quoi qu’il en soit, souvenez-vous que les professionnels du droit (comme dans tous les autres secteurs d’activitĂ©s) passionnĂ©s par leur mĂ©tier sont bien souvent les meilleurs …

Que faire aprÚs une licence de droit ou un master ?

Faire des Ă©tudes de droit, c’est aussi vous crĂ©er de nombreuses opportunitĂ©s d’emploi et de carriĂšres.

Avocat, notaire, huissier de justice, juriste en entreprise, magistrat : ce sont traditionnellement les mĂ©tiers qu’exerce un diplĂŽmĂ© en droit dĂšs la fin de sa formation Ă  la fac.

Mais jusque-lĂ , on ne vous apprend peut-ĂȘtre rien de plus que vous ne savez dĂ©jĂ  … sauf que ce que vous ignorez probablement, c’est qu’avoir un diplĂŽme en droit ouvre les portes d’innombrables autres professions …

Faire des études de droit : Vous voulez un exemple ?

La grande majoritĂ© des concours publics pour accĂ©der Ă  des carriĂšres en gestion dans l’administration publique nĂ©cessite un diplĂŽme en droit pour accĂ©der Ă  des postes Ă  responsabilitĂ©s. MĂȘme les concours ouverts aux diplĂŽmĂ©s d’autres filiĂšres exigent la connaissance de nombreux sujets juridiques : il va sans dire qu’Ă  ce stade, vous serez extrĂȘmement avantagĂ© par rapport Ă  d’autres concurrents qui ne possĂšdent pas votre background.

Bien entendu, tous les mĂ©tiers de la fonction publique ne nĂ©cessitent pas forcĂ©ment d’avoir fait des Ă©tudes de droit, vous pouvez faire sans … notamment si vous avez de l’anciennetĂ© ou des Ă©quivalences.

Mais soyons clairs : faire des Ă©tudes de droit et obtenir une licence ou un master pour exercer une profession juridique ou devenir fonctionnaire, c’est un peu comme faire Lyon-Paris en TGV.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi faire ce trajet Ă  vĂ©lo, mais ce sera beaucoup plus long 😉

Enfin, si vous vous rendez compte en cours de route que le droit ce n’est pas fait pour vous, vous pourrez toujours dĂ©cider de changer d’orientation dĂšs la deuxiĂšme annĂ©e de licence ou aprĂšs votre licence, master.

Il existe de nombreuses passerelles et notamment en Ă©cole de commerce qui vous permettront de changer de voie pour trouver votre place dans le monde professionnel.

Études de droit : Quel bac faut-il choisir ?

Pour entrer en fac et faire du droit, plusieurs choix s’offrent Ă  vous. En effet, chaque filiĂšre dispose d’atouts pour rĂ©ussir Ă  l’universitĂ©. Bien qu’un baccalaurĂ©at gĂ©nĂ©ral (S, ES, L) soit toujours prĂ©conisĂ©, il est toutefois possible de suivre des cours de droit en venant d’un cycle de STG par exemple ou en faisant une remise Ă  niveau d’une annĂ©e si vous avez un bac pro par exemple.

Baccalauréat littéraire (BAC L)

Le grand mĂ©rite d’un diplĂŽmĂ© du Bac L est sa capacitĂ© Ă  formuler correctement un commentaire ou un essai. HabituĂ©s Ă  rĂ©diger des plans de rĂ©daction dĂšs le premier cours, quelle que soit la matiĂšre (français, philosophie, histoire, littĂ©rature), les Ă©tudiants en littĂ©rature ont pu dĂ©velopper une prĂ©cieuse maĂźtrise de l’Ă©criture. Cela leur offre donc une certaine facilitĂ© pour faire des Ă©tudes de droit et rĂ©ussir, car les commentaires d’arrĂȘt, les dissertations juridiques ou les fiches d’arrĂȘt nĂ©cessitent de savoir bien rĂ©diger (ainsi que de maĂźtriser la langue de MoliĂšre).

Baccalauréat économique et social (BAC ES)

La filiĂšre Ă©conomique et sociale est une filiĂšre Ă  vocation gĂ©nĂ©raliste avec un contenu assez hĂ©tĂ©rogĂšne dans les matiĂšres enseignĂ©es. MĂȘme si elle ne prĂ©voit pas de droit, la branche ES est essentiellement une branche de sciences sociales. Ainsi, elle permet de mieux cerner l’importance du droit dans notre sociĂ©tĂ© Ă  travers une Ă©tude de l’Ă©conomie, de la sociologie et de l’histoire politique française ou internationale.

Baccalauréat scientifique (BAC S)

Sur le plan statistique, faire des Ă©tudes de droit, c’est la filiĂšre qui a le plus grand taux de rĂ©ussite en 1Ăšre annĂ©e de droit. Étant habituĂ©s Ă  raisonner de maniĂšre mathĂ©matique et ordonnĂ©e, ils y parviennent en raison de leur parcours Ă  faire preuve d’esprit de synthĂšse. GrĂące Ă  leur capacitĂ© de logique, ils peuvent plus aisĂ©ment structurer leurs idĂ©es et dĂ©finir ce qui est concrĂštement utile et nĂ©cessaire dans un cas pratique notamment.

Faire des études de droit : Les métiers du droit et les débouchés

Le plus souvent, les personnes titulaires d’un diplĂŽme en droit (surtout en licence) souhaitent poursuivre une carriĂšre d’avocat et travailler au sein d’un cabinet d’avocat. NĂ©anmoins, sachez que vous n’ĂȘtes pas limitĂ© Ă  ce mĂ©tier avec un diplĂŽme en droit.

En optant de faire des Ă©tudes de droit, vous trouverez de nombreuses opportunitĂ©s de carriĂšre dans d’autres domaines tels que les banques, l’enseignement, les biens immobiliers, l’administration publique, les services pĂ©nitenciers ou le consulting ….

Par ailleurs, il n’est pas exclu de voir des diplĂŽmĂ©s en droit dĂ©sireux d’obtenir une double compĂ©tence, en intĂ©grant un Master 1, 2 dans un IEP, une Ă©cole de spĂ©cialisation en commerce ou une Ă©cole de mĂ©tiers (journalisme, communication, ressources humaines, etc.).

Voici donc quelques opportunités de carriÚre et métiers que vous pouvez exercer aprÚs avoir suivi des études de droit.

Travailler dans un service juridique ou en tant que consultant juridique

Saviez-vous que de nombreuses grandes organisations telles qu’Intel Technology Corporation, le fabricant gĂ©ant de CPU et de chipsets a un service juridique au sein de leur entreprise ? Les sociĂ©tĂ©s ont une variĂ©tĂ© de problĂšmes qui les obligent Ă  avoir un avocat ou une Ă©quipe de juristes parmi leur personnel.

Ils fournissent des conseils juridiques Ă  l’entreprise sur les nĂ©gociations en lien avec le travail, le contrat de travail, le droit fiscal, l’investissement, les communiquĂ©s publics, les manuels de produits, les notes d’annonces publiques, les communiquĂ©s de presse, etc. … Bref, vous l’aurez devinĂ© sur tout ce qui est liĂ© au droit.

Vous pouvez aussi commencer votre carriĂšre en tant que consultant juridique dans une entreprise avec votre diplĂŽme en droit. Toutefois, si vous souhaitez vous impliquer dans le domaine des affaires avec un diplĂŽme en droit, il vous est recommandĂ© de choisir un cursus en droit qui comprend des cours de gestion ou d’administration des affaires en plus des cours de droit majeurs.

Expert en droit de la preuve

Voilà une profession juridique trÚs spécifique pour vous montrer que tout est possible.

Ainsi, si vous choisissez un double diplĂŽme dans le domaine mĂ©dical et du droit par exemple, vous pourrez travailler en tant que consultant en droit de la preuve. Pour vous donner une idĂ©e des missions exercĂ©es par ce professionnel : dans une salle d’audience, lorsqu’un jury est prĂ©sentĂ© avec des preuves ADN, le consultant en droit de la preuve et son expertise juridique sont requis pour aider les membres du jury Ă  trancher les litiges en matiĂšre pĂ©nale notamment, ainsi que de nombreuses autres questions juridiques.

RĂ©dacteur de testaments et de fiducies

Faire des Ă©tudes de droit peut vous amener Ă  exercer dans des domaines peu connus … En effet, de nombreuses personnes rĂ©alisent chaque annĂ©e l’importance d’avoir un testament pour organiser et maĂźtriser leur planification successorale. C’est un domaine en plein essor alors que le marchĂ© explose, ce qui crĂ©e une bonne opportunitĂ© de carriĂšre pour les Ă©tudiants qui suivent un diplĂŽme en droit avec une majeure dans ce domaine.

Aujourd’hui, un testament n’est plus seulement un morceau de papier avec des directives d’un individu diminuĂ©. Un testament est un gage de sĂ©rĂ©nitĂ©, car il permet d’organiser la succession de tous les biens d’une personne physique. Largement dĂ©mocratisĂ©s aujourd’hui, ces besoins nouveaux et Ă©mergents du marchĂ© ont crĂ©Ă© de nouvelles opportunitĂ©s de carriĂšre pour les Ă©tudiants en droit avec une spĂ©cialitĂ© dans le notariat notamment.

Juriste ou avocat spécialisé en propriété intellectuelle

L’essor d’Internet a fait naĂźtre le besoin d’experts liĂ©s Ă  la propriĂ©tĂ© intellectuelle (PI). Si vous obtenez un diplĂŽme spĂ©cialisĂ© en droit de la propriĂ©tĂ© intellectuelle, vous pouvez commencer votre carriĂšre en tant que consultant en propriĂ©tĂ© intellectuelle.

Faire des Ă©tudes de droit et exercer en tant que professionnel du droit, c’est aussi parfois composer avec l’industrie des technologies !

En effet, les Ă©diteurs de logiciels et les entreprises dĂ©veloppant de nouveaux produits et technologies chaque annĂ©e, ils auront besoin de vos services pour protĂ©ger leur droit de propriĂ©tĂ© intellectuelle ainsi que pour rĂ©soudre toutes leurs problĂ©matiques liĂ©es au droit d’auteur. Pour avoir certaines connaissances dans ces domaines, vous pourriez effectuer des stages dans des structures ou des cabinets d’avocats qui accueillent traitent ce type d’affaires.

Publicistes

PrĂšs de 60 % des dĂ©tenteurs d’une maĂźtrise en droit public optent pour l’entrĂ©e dans la fonction publique. Le gouvernement central et les services extĂ©rieurs de l’État (impĂŽts, TrĂ©sor, intĂ©rieur, affaires sociales, justice) restent leurs principaux recruteurs, par le moyen des concours. Des dĂ©bouchĂ©s existent Ă©galement dans les collectivitĂ©s locales. Plus d’un tiers des emplois sont des postes de catĂ©gorie A, qui impliquent un niveau d’Ă©tudes Ă©levĂ©, au minimum un diplĂŽme de master en droit.

Faire des Ă©tudes de droit : Le prix des Ă©tudes

Contrairement à une école de commerce qui monnaye une scolarité privée, une faculté de droit offre une formation publique. Les montants des frais de scolarité sont assez faibles (moins de 500 euros par année) peu importe le diplÎme visé (licence, M1, M2, Bac +5).

Par ailleurs, des bourses ou des programmes d’alternance travail-Ă©tudes ainsi que le programme Erasmus sont Ă  votre disposition pour vous faciliter le financement de votre formation.

Le vĂ©ritable poste des coĂ»ts pour faire des Ă©tudes de droit, c’est essentiellement le logement et les frais de transport ou de restauration.

Vous l’aurez compris, il existe de nombreuses raisons qui peuvent vous amener Ă  faire des Ă©tudes de droit. Cet article a pour vocation de vous donner un maximum d’informations sur le sujet afin que vous puissiez prendre la meilleure dĂ©cision pour votre orientation dans vos Ă©tudes supĂ©rieures.

S’il vous a plu, n’hĂ©sitez pas Ă  le partager sur les rĂ©seaux sociaux ou par email …

Qui sait, vous pourriez peut-ĂȘtre dĂšs aujourd’hui aider un ami ou une amie, un proche ou l’un de vos camarades Ă  prendre la meilleure dĂ©cision de sa vie en s’engageant dans des Ă©tudes droit J