cours-magistral-droit-01

Se rendre aux cours magistraux de droit ou en CM (cours magistral de droit) dans le jargon des étudiants est pour beaucoup de futurs professionnels une perte de temps quand on fait des études juridiques… Pour autant, en première année de droit, on pourrait être surpris par la différence des méthodes pédagogiques reçues au lycée en comparaison avec celles de l’université. 

Les bacheliers pensent souvent que l’enseignement supérieur et les facultés de droit, c’est l’endroit rêvé où l’on va pouvoir relâcher la pression et (ENFIN) être libre. Nous pouvons vous dire (par expérience) que si vous songez à faire des études de droit, c’est loin d’être le cas…

Quand on étudie le droit, il est nécessaire de s’intéresser aux sujets de culture générale et pas seulement au cours de droit stricto sensu.

Vous seriez surpris de savoir que tout notre quotidien peut être un sujet de droit (dans la situation où vous n’avez pas déjà rejoint les bancs de la fac de droit bien entendu).

Mais revenons-en à notre article : Le cours magistral de droit, qu’est-ce que c’est au juste ?

Le cours magistral de droit s’agit d’un cours théorique délivré par des professeurs (juristes, avocats, magistrats… et de manière plus générale, par des professionnels du droit) afin d’offrir le meilleur apprentissage possible aux étudiants (apprentis juristes).

En faculté de droit, c’est la norme 🙂  

Cependant, on a tendance à penser, quand on est en première année droit notamment, que les cours magistraux ne servent pas vraiment à grand-chose. Et que de toute manière tout est déjà dans les livres et fascicules pour étudier le droit…

Néanmoins, si c’est ce que vous pensez… vous avez tort (sorry) !

Ces cours sont tout aussi importants que les livres et les manquer, n’est pas très recommandé (sauf si vous vous formez avec partiels-droit.com bien entendu 😉 ).

Dans les prochains développements, nous allons vous dire pourquoi il est important d’assister au cours magistral de droit et vous donnez des conseils précieux pour réussir vos partiels.

Faire des études de droit et étudier les sciences juridiques vous ouvriront de nombreuses portes… À condition de vous rendre en amphi pour travailler de manière sérieuse durant votre cursus de droit.

Vous êtes prêt ? On y va ?

Les avantages de suivre un cours magistral de droit

Les cours magistraux sont importants et surtout en première année parce que c’est à ce moment-là, que l’on apprend les bases : l’histoire du droit, le droit civil, droit constitutionnel, relations internationales, etc.

Par ailleurs, les méthodes de dissertations juridiques sont très différentes des expressions écrites que vous pouviez avoir au lycée ou au collège (Lire : Comment faire un plan de dissertation en droit ?). Il ne faut pas oublier l’anglais juridique qui n’a également rien à voir avec l’anglais enseigné au lycée. 

Le premier avantage d’assister à un cours magistral de droit, c’est qu’il va vous permettre d’assimiler plus facilement les notions, car on vous l’explique directement. 

S’il y a une chose qu’on apprend en droit, c’est que chaque mot est important. Et les explications permettent de voir les points essentiels qui nous semblent quelquefois futiles.

  • Les explications :

Il est important d’avoir des explications surtout dans les études de droit. Quand on est en L1, on s’habitue tout doucement au jargon juridique. Il faut donc être sûr de ne rien manquer. 

Une autre chose qui est très importante sur le fait d’assister à un cours magistral de droit, ce sont les exemples. Cela facilite considérablement l’assimilation, mais surtout de contextualiser le sujet. D’ailleurs, quelquefois, on se souvient d’abord de l’exemple avant même le contenu du cours.

  • Poser des questions :

En effet, en assistant à un cours en direct, vous aurez l’avantage de poser des questions sur tous les points que vous avez du mal à comprendre.

  • Pour ceux qui ont plutôt une mémoire auditive :

Il est inutile de vous dire qu’assister aux cours magistraux de droit est nécessaire. Vous pouvez toujours vous contenter des explications de vos amis, mais c’est à vos risques et périls 😉 

  • Prendre des notes : 

Il arrive que le professeur ajoute des détails qui ne sont pas mentionnés dans les livres. Il est d’ailleurs très fréquent que pendant le cours, le professeur mentionne des éléments et des méthodologies juridiques essentiels que vous retrouverez au moment de vos partiels de droit … Et qu’il faut absolument retenir ou encore des anecdotes sur un sujet donné, un article, un rapport, une jurisprudence ou une réforme discutée par les députés/sénateurs.

Aussi, une des raisons principales pour (tenter) de vous convaincre ne pas manquer un cours magistral en droit, c’est que bien souvent, le professeur donne un sujet à traiter lors des examens et qui n’est mentionné que dans un court paragraphe d’un livre. Alors que pendant le cours, les professeurs de CM (cours magistral en droit) s’étalent sur les notions qu’ils considèrent comme capital pour votre apprentissage.

Autant vous dire que tout ce qui est important pour l’un de vos professeurs, l’est aussi pour vous… si vous souhaitez réussir votre partiel de droit sans aucune difficulté. 

Si vous n’êtes pas toujours convaincu, sachez que quelquefois les professeurs donnent à leurs étudiants en droit lors d’un cours magistral de droit les listes des sujets qui pourront sortir à l’examen, et c’est une occasion qu’il ne faut rater sous aucun prétexte … 

Par ailleurs, lorsque vous irez en TD et qu’il s’agisse d’un cours de droit pénal, droit social, droits des affaires, droit fiscal, droit du travail ou autre, vous aurez déjà assimilé des notions juridiques qui vous feront gagner du temps. Ainsi, vous serez plus à l’aise pour approfondir le cours magistral de droit lors de vos travaux dirigés, et ce, en licence de droit comme en master, à la Sorbonne comme dans toutes les facs de droit. 

Les conseils pour suivre efficacement un cours magistral de droit

Cette méthode fonctionne peu importe la filière que vous poursuivez, que vous soyez en école de commerce, en science politique, dans un institut ou une grande université telle que Panthéon-Assas, cette méthodologie de cours de droit vous sera grandement utile tout au long de votre scolarité …

Quand on assiste pour la première fois à un cours magistral de droit, on se dit comment pourrait-on arriver à écrire ne serait-ce qu’un paragraphe vu que le professeur ne dicte pas, il parle… très vite. Il semble impossible de retenir quoi que ce soit. Comment peut-on alors réussir à prendre des notes efficacement lors d’un cours magistral de droit ?

  • Le premier conseil :

Qui semble banal, mais qui a toute son importance, c’est de bien se situer lors d’un cours magistral de droit. Dans un amphithéâtre, plus on est près, mieux c’est. Souvent, on a tendance à se mettre à l’arrière pour jouer avec son téléphone, soit par timidité soit tout simplement pour ne pas attirer l’attention du professeur.

  • Restez attentif pendant les lors d’un cours magistral de droit :

Il n’est pas nécessaire de noter TOUT ce qui s’y dit. Si pendant le cours, les professeurs utilisent des supports, notamment les diaporamas, vérifiez s’ils ont ou non rajouté des annotations… Car quelquefois les professeurs ne font que relire leurs cours. Il est donc inutile de les recopier. Dans ce cas, contentez-vous de noter les points essentiels.

  • La troisième chose à faire c’est d’éviter les distractions :

Il est donc judicieux de mettre votre téléphone hors de votre champ de vision (et d’éviter de trainer sur les réseaux sociaux) pendant le cours magistral de droit. Que cela soit pendant le cours ou lors des révisions, il est préférable de le laisser de côté pour optimiser votre capacité de concentration. Rappelez-vous qu’il ne suffit que d’une seule notification pour que votre cerveau soit distrait et que vous perdiez le fil du cours.

  • Prendre des notes :

Vous pouvez le faire soit sur votre ordi (nateur), soit par écrit, cela dépend de la méthode avec laquelle vous êtes le plus l’aise.

  • Poser des questions :

C’est tout l’intérêt d’assister à un cours magistral de droit. Vous pouvez les poser directement, ou attendre la fin du cours et si vous n’osez pas le faire pendant, il vous suffira de l’envoyer par mail. Il est en effet préférable de poser ses questions au professeur et non aux élèves parce qu’il se pourrait que vos amis aient mal compris le sujet.

  • Utiliser un dictaphone (à condition d’une autorisation préalable du professeur):

En effet, enregistrer un cours sans autorisation est passible d’un an d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende… Ce serait dommage d’être en infraction dès la première année. Toutefois, si vous avez l’aval de votre professeur, cet outil peut sérieusement vous aider lors de votre travail personnel : révision de vos fiches, etc.

Que vous soyez encore en L1 ou déjà en Master, que vous suiviez un parcours de Droit public ou privé, assister à un cours magistral de droit est important pour réussir votre cursus universitaire.

Si vous avez suivi tous ces conseils, il sera très facile pour vous de réussir vos études en Droit. Vous pourrez alors vous concentrer sur la rédaction de votre projet professionnel et vous lancez dans l’une des nombreuses débouchés juridiques pour choisir un métier du droit tel que : juriste généraliste, avocat, magistrat, notaire, huissier de justice ou travailler dans la fonction publique, etc.

Les métiers du droit et les professions juridiques offrent de véritables opportunités aux jeunes diplômés qui terminent la fac. Avec une licence de science politique, une licence de droit-économie, un master en droit des affaires ou un doctorat en droit vous pourrez intégrer le monde professionnel avec sérénité. 

De manière générale, toutes les licences, masters, doctorats brefs… Tous les diplômes de droit, toutes les universités et tous parcours vous permettront de trouver un poste pour faire de belles carrières… À condition d’être assidu durant vos études afin d’avoir le meilleur dossier et les meilleurs stages pour séduire vos futurs recruteurs ;). 

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>