Le concours d’adjoint administratif territorial est un concours qui permet d’obtenir le statut d’adjoint administratif territorial. Ce statut particulièrement recherché donne accès à plusieurs métiers de la fonction publique territoriale. Les fonctions qu’occupent les adjoints administratifs territoriaux comportent des missions principalement orientées vers des tâches d’accueil du public, mais aussi des tâches comptables et administratives.

En effet, l’adjoint administratif territorial est un agent polyvalent et on le trouve dans presque tous les services publics territoriaux (au sein des services départementaux, des mairies, des préfectures ou encore des hôpitaux par exemple). Ce fonctionnaire de catégorie C représente ainsi le pivot du fonctionnement de l’administration du fait des missions essentielles qu’il exerce pour les administrés.

Revenons-en au concours. Ce qu’il faut savoir c’est que pour passer le concours d’adjoint administratif territorial, il est nécessaire de remplir des conditions générales de participation aux concours de la fonction publique. En outre, il est nécessaire de remplir d’autres conditions spécifiques en relation avec cette catégorie de concours pour devenir fonctionnaire. Nous verrons cet aspect plus en détail dans quelques instants.

Par ailleurs, sur le plan professionnel, l’adjoint administratif territorial doit avoir une certaine capacité d’adaptation en ce sens que son métier est au cœur même de l’administration publique territoriale. En effet, l’adjoint administratif territorial représente la passerelle entre les usagers et l’administration elle-même.

Dans cet article, nous présenterons le concours d’adjoint administratif territorial de manière détaillée. Nous verrons ensemble les conditions de recrutement d’un adjoint administratif territorial, sa rémunération ainsi que la préparation aux différentes épreuves pour réussir le concours.

Présentation du concours d’adjoint territorial administratif

Le concours d’adjoint administratif territorial relève de la fonction publique territoriale. Il s’agit ainsi d’un concours de la fonction publique, et de ce fait, pour être éligible à ce concours, chaque candidat doit :

  • Être de nationalité française ou être un ressortissant européen,
  • Jouir des droits civiques et n’être l’objet de condamnation qui serait incompatible avec la fonction objet du concours
  • Avoir un niveau de diplôme de niveau 5 ou d’une qualification reconnue équivalente
  • Avoir l’âge requis qui est plus de 16 ans
  • Être apte physiquement pour la fonction publique à exercer

Comment se passe le concours d’adjoint administratif territorial ?

Pour pouvoir participer aux concours de la fonction publique, le règlement interne permet aux candidats de se présenter soit par le concours interne d’adjoint administratif territorial, soit par le concours externe ou par la voie du recrutement sur troisième concours.

Contrairement au concours CRFPA pour les avocats, il est à noter qu’il est possible de ne pas passer par la voie du concours pour avoir le statut d’adjoint territorial administratif. En effet, le recrutement direct permet aux centres de gestion ainsi qu’aux collectivités territoriales de publier des offres d’emploi et d’engager directement les candidats ayant répondu aux offres.

Toutefois, ces derniers n’acquièrent pas immédiatement le statut d’adjoint administratif territorial puisqu’ils doivent passer par un stage d’une année ainsi qu’une formation d’intégration et ce n’est qu’après qu’ils obtiennent le grade d’adjoint administratif de deuxième classe.

Le concours d’adjoint administratif territorial interne

Concourir en interne signifie que le candidat justifie d’une certaine ancienneté dans la réalisation des missions de service public. En d’autres termes, il a déjà occupé les fonctions d’un agent public. D’ailleurs, il faut aussi savoir que cette voie de concours pour devenir adjoint administratif territorial est ouverte pour environ 40 % des postes à pourvoir.

Plus spécifiquement, ce concours d’adjoint administratif territorial en interne est accessible pour :

Tout agent non titulaire ou fonctionnaire

L’agent non titulaire ou le fonctionnaire doit avoir effectué des missions pour les services publics de l’État ; les services publics hospitaliers ou les services publics des collectivités territoriales et qui justifient au moins d’une année avec ancienneté auprès de ces services.

Les militaires et certaines catégories d’agents

Tout militaire ainsi que tout agent ayant été en fonction auprès des organisations internationales intergouvernementales justifiant également d’une année de service peuvent concourir.

Tout agent en fonction dans une organisation internationale

Il est à noter que l’ancienneté requise pour le poste, que ce soit pour les candidats de nationalité française ou ceux des ressortissants européens, est comptée avant la clôture des inscriptions et plus précisément à la date du 1er janvier de l’année de l’organisation du concours.

Le concours d’adjoint administratif territorial externe

Le concours d’adjoint administratif territorial par voie externe permet à ceux n’ayant pas la qualité de fonctionnaire ou d’agent non titulaire d’accéder à un poste de la fonction publique. Les candidats doivent généralement avoir le diplôme requis pour la catégorie du poste pour pouvoir concourir.

La fonction d’adjoint administratif territorial nécessite la possession d’un titre ou d’un diplôme qui est classée au moins au niveau V de la Nomenclature du répertoire national des certifications professionnelles ou encore à défaut, la possession d’une qualification équivalente.

Il est à noter que tout comme le concours par voie interne, les candidats sélectionnés par la voie externe du concours d’adjoint administratif territorial représentent 40 % des effectifs.

Peuvent également concourir par voie externe, les candidats qui ne remplissent pas les conditions de diplôme exigé :

  • Les professeurs justifiant d’une équivalence de diplôme
  • Les pères ou mères de famille d’au moins trois enfants et dont il est prouvé qu’ils les ont effectivement élevés.
  • Les sportifs de haut niveau qui doivent obligatoirement figurer sur la liste publiée à l’année du concours par le ministre chargé des Sports.

Par ailleurs, il est important de souligner l’existence de la troisième voie qui est généralement réservée aux candidats de la sphère privée témoignant d’une activité professionnelle de quatre ans minimum.

Mais peuvent également participer à ce concours, les responsables d’associations ainsi que les anciens élus. Le taux de sélection de cette catégorie de voie de concours est de 20 % environ.

Pour info : Vous avez effectué un parcours juridique et des études en droit ? Vous voulez intégrer un poste juridique bien rémunéré ? Consultez notre guide complet sur les métiers à exercer après des études de droit. Suivez le lien et faites votre choix 🙂

Le détail des concours pour l’adjoint administratif territorial

L’organisation du concours d’adjoint administratif territorial

Le concours d’adjoint administratif territorial est organisé tous les deux ans. Ce sont les centres de gestion de la fonction territoriale qui organisent principalement les concours en vue de recrutement de tout agent public ou fonctionnaire des collectivités territoriales.

Ces centres sont des établissements publics locaux dont la vocation est de recruter et gérer le personnel de la fonction publique territoriale.

Les épreuves du concours d’adjoint administratif territorial

Les épreuves d’admissibilité pour les trois catégories de concours d’adjoint administratif territorial sont :

Une épreuve écrite de français

Cette épreuve consiste à tester la capacité de compréhension ainsi que la capacité de retranscription et de coordination d’idées du candidat à travers un sujet de texte d’ordre général.

Comme il s’agit d’une épreuve de français, les candidats sont également évalués sur leurs capacités en orthographe, vocabulaire et grammaire.

Cette épreuve dure trois heures et est de coefficient 3.

Une épreuve consistant à l’établissement d’un tableau numérique en se référant aux éléments fournis

Les épreuves d’admission pour toutes les catégories du concours d’adjoint administratif territorial sont :

1- Une épreuve facultative au choix entre :

a) Une interrogation orale sur les domaines juridiques suivants et auxquels les candidats doivent se positionner lors des inscriptions :

b) Une épreuve écrite de langue vivante (anglais, allemand, russe, espagnol, arabe moderne, grec, portugais, néerlandais) qui consiste en une traduction. Il est à préciser que le dictionnaire n’est pas autorisé lors de cette épreuve.

2- Une épreuve pratique de bureautique qui consiste à évaluer la capacité des candidats sur l’utilisation des nouvelles technologies d’information et de communication.

3- Un entretien individuel pour évaluer les aptitudes de chaque candidat ainsi que ses motivations à exercer les fonctions qui lui seraient dévolues en cas de réussite au concours.

Le recrutement d’adjoint administratif territorial

De l’inscription à la liste d’aptitude à la titularisation

La réussite au concours d’adjoint administratif territorial n’assure pas au candidat d’accéder de suite à la fonction publique territoriale. En effet, étant soumis à un statut particulier, l’adjoint administratif territorial est un cadre d’emploi qui permet juste d’accéder à plusieurs métiers.

D’ailleurs, les candidats admis au concours sont inscrits sur une liste d’aptitude qui leur permet d’exercer les fonctions liées à leur cadre d’emploi d’adjoint administratif territorial.

Il est à noter que c’est le président du jury du concours qui établit cette liste, qui dès sa publication acquiert une valeur nationale.

Cette liste n’est valable que pour une année. Le lauréat n’ayant pas encore trouvé d’emploi à la possibilité de renouveler sa demande chaque année (n’excédant pas deux ans).

La recherche d’emploi est donc laissée au lauréat qui peut postuler pour les offres d’emploi publiées au sein des différentes collectivités. Ce n’est que suite à l’obtention d’un poste qu’ils occupent en qualité de stagiaires qu’ils seront titularisés en tant qu’adjoint administratif territorial.

À l’issue de leur titularisation, les lauréats doivent ensuite suivre une formation de professionnalisation de trois jours dans les conditions prévues par le décret n° 2008-515 du 29 mai 2008 après deux ans de services effectifs.

L’évolution et la rémunération de carrière de l’adjoint administratif territorial après le concours

La fonction publique admet l’évolution de carrière de ses agents dans plusieurs cas : la montée en grade, le changement de service, les concours internes.

L’adjoint administratif territorial comme toute fonction publique évolue au sein de son corps en montant en grade. Les quatre grades du cadre d’emploi d’adjoint administratif territorial sont :

Adjoint administratif de 2ème classe

Il s’agit du grade obtenu suite à la prise de fonction pour les candidats directs

Adjoint administratif de 1ère classe

Depuis le 1er janvier 2017, le grade d’Adjoint administratif de 1ère classe a été incorporé dans le grade d’adjoint principal de 2ème classe.

Adjoint administratif principal de 2ème classe

C’est le grade obtenu pour tout avancement effectué par les candidats directs ou ceux ayant concouru par voie externe.

Adjoint administratif principal de 1ère classe

Ce grade ne s’acquiert qu’après au moins cinq années de services effectifs dans le grade précédent.

La rémunération de l’adjoint administratif territorial

Après avoir réussi le concours d’adjoint administratif territorial et obtenu sa titularisation, l’adjoint administratif territorial recevra une rémunération mensuelle pour son travail.

Comme toute rémunération d’un agent effectuant une mission de service public et étant régie par un statut légal, celle-ci se fait à partir d’une grille indiciaire.

Le texte qui fixe les différentes échelles de rémunération des adjoints administratifs est le Décret n°87-1108 du 30 décembre 1987.

Par ailleurs, selon cette même grille indiciaire, le salaire brut des adjoints administratifs diffère selon le grade et l’échelon :

  • Adjoint administratif de 2ème classe
  • Adjoint administratif de 1ère classe
  • Adjoint administratif principal de 2ème classe
  • Adjoint administratif principal de 1ère classe

La fonction publique territoriale permet une décentralisation efficace des services publics qui incombent à l’État. Être proche des usagers et répondre aux besoins des administrés, telle est la fonction publique territoriale et donc des agents qui opèrent pour elle.

D’ailleurs, cette mission se trouve être le socle de l’existence des adjoints administratifs. Ils ne sont pas que des agents d’exécution ; leur fonction va bien plus loin en ce sens qu’il est attendu d’eux une certaine forme de polyvalence et une capacité d’adaptation à toute épreuve.

Les collectivités territoriales représentant les services d’administration les plus nombreux de toute la filière administrative, les postes qui sont accessibles restent relativement nombreux.

Enfin, un des plus du statut d’adjoint administratif territorial consiste également à ce que le candidat peut être recruté sans passer par voie de concours.

*** En passant, lisez aussi notre dernier article : Quel est le rôle du juge aux affaires familiales ? Tout ce que vous devez savoir sur cette profession se trouve ici. ***

>