Guide d’orientation pour un projet professionnel aprĂšs une licence en droit : Lorsque les Ă©tudiants entament un cursus en droit, la plupart du temps, ils prĂ©voient dĂšs le dĂ©but de leurs Ă©tudes d’obtenir les diplĂŽmes nĂ©cessaires pour exercer un mĂ©tier juridique tout de suite aprĂšs une licence en droit, un master ou un doctorat.

L’objectif de faire des Ă©tudes de droit consiste alors Ă  faire partie du cercle trĂšs fermĂ© des avocats, magistrats, huissiers de justice ou encore des juristes pour ne citer qu’eux.

MĂȘme si certains dĂ©cident de travailler aprĂšs une licence en droit, et ce, dĂšs l’obtention du diplĂŽme, une grande majoritĂ© d’étudiants prĂ©voient de poursuivre leurs Ă©tudes jusqu’au master. Certains espĂšrent mĂȘme obtenir un doctorat.

Les titulaires d’une licence en droit peuvent aussi se rĂ©orienter vers une autre filiĂšre pour booster leurs compĂ©tences et occuper un poste qui leur convient mieux.

En dĂ©finitive, le choix du cursus universitaire dĂ©pend entiĂšrement des aspirations professionnelles de l’étudiant. En amont de la poursuite des Ă©tudes aprĂšs une licence en droit, il donc important d’évaluer son projet professionnel et de s’orienter en fonction de ses choix, ainsi que de sa personnalitĂ© 🙂

Alors : Que faire aprÚs une licence en droit ? Voici nos conseils !

L’élaboration du projet professionnel aprĂšs une licence en droit

Il peut s’avĂ©rer difficile pour les jeunes Ă©tudiants d’élaborer un projet professionnel dĂšs le dĂ©but de leur vie d’universitaire. Et pour cause, leur mĂ©connaissance du marchĂ© du travail et le manque d’informations au lycĂ©e bien souvent ne leur permettent pas de s’orienter professionnellement en toute connaissance de cause. Ainsi, les jeunes Ă©tudiants ont tendance Ă  se laisser sĂ©duire par le droit parce que cette filiĂšre offre de nombreux dĂ©bouchĂ©s.

Reste Ă  savoir si l’un de ces dĂ©bouchĂ©s les inspire rĂ©ellement et les motive assez pour terminer leurs Ă©tudes afin de trouver un emploi au sein duquel ils pourront s’épanouir rĂ©ellement. Pour s’assurer d’avoir choisi la bonne filiĂšre, il est nĂ©cessaire d’élaborer un projet professionnel solide et de choisir la suite de son cursus avec soin afin de poursuivre la meilleure orientation aprĂšs la licence en droit.

Guide d’orientation aprùs une licence en droit : Qu’est-ce que le projet professionnel ?

Un projet professionnel se dĂ©finit comme la finalitĂ© des Ă©tudes et des stages que l’étudiant a effectuĂ©s afin de trouver un emploi qui lui correspond. Pour atteindre ce but, il a peut-ĂȘtre dĂ©cidĂ© de suivre un cursus en droit et il est important de bien le prĂ©parer avant mĂȘme d’entrer Ă  la fac.

Toutefois, il n’est pas rare que les jeunes ayant obtenu une licence en droit remettent en question leur projet professionnel, soit parce qu’ils ont Ă©tĂ© déçus des enseignements reçue pendant les CM de droit (cours magistral de droit), soit parce qu’ils dĂ©cident de capitaliser sur d’autres compĂ©tences pour exercer leur future profession (juridique ou non).

Afin de connaĂźtre les diffĂ©rents mĂ©tiers qu’ils peuvent exercer une fois diplĂŽmĂ©s, il est pertinent d’effectuer des stages.

En effet, aprĂšs avoir effectuĂ© un premier stage, les Ă©tudiants en droit sont alors capables de dĂ©terminer leur orientation professionnelle avec une plus grande sĂ©rĂ©nitĂ©. D’autant plus qu’ils peuvent dĂ©finir leur projet professionnel en fonction de leur projet personnel.

À cet effet, ils ont par exemple la possibilitĂ© de dĂ©finir le lieu oĂč ils vont exercer en prenant en considĂ©ration la proximitĂ© avec leur famille (mĂȘme si d’aprĂšs les statistiques, la plupart des Ă©tudiants n’ont pas de rĂ©ticente particuliĂšre Ă  vivre dans une nouvelle rĂ©gion).

Dans tous les cas, l’élaboration d’un projet professionnel repose sur cette idĂ©e qu’il faut connaĂźtre ses besoins, ses envies pour optimiser son orientation et trouver le mĂ©tier de ses rĂȘves.

Si votre projet professionnel ne coĂŻncide en rien avec votre projet personnel et votre personnalitĂ©, rĂ©flĂ©chissez-y longuement avant de prendre une dĂ©cision, car vous risqueriez de perdre du temps et de l’énergie aprĂšs une licence en droit, en faisant le choix notamment de repartir Ă  zĂ©ro.

*** Par ailleurs, nous tenons aussi Ă  vous informer que : Savoir prendre des notes en cours de droit Ă  ce stade de votre parcours universitaire est un grand avantage pour rĂ©ussir vos Ă©tudes de droit. Cliquez sur le lien bleu pour dĂ©couvrir nos nouvelles mĂ©thodes ! *** 🙂

Guide d’orientation aprĂšs une licence en droit : Pourquoi Ă©laborer un projet professionnel ?

Souvent, les Ă©tudiants ne limitent pas le nombre de professions qu’ils envisagent d’exercer une fois leurs diplĂŽmes en poche. De ce fait, leur projet professionnel reste le meilleur moyen de les orienter.

Bien entendu, il convient d’évaluer toutes les possibilitĂ©s pour augmenter ses chances d’intĂ©grer le milieu professionnel aprĂšs une licence en droit. Mais l’affinement des recherches repose essentiellement sur l’aspiration professionnelle.

Par ailleurs, le projet professionnel est aussi une rĂ©elle source de motivation pour l’étudiant, car il fait figure de vĂ©ritable feuille de route.

C’est grĂące Ă  lui que bon nombre d’étudiants en droit ont entrepris leurs Ă©tudes et qu’ils ont rĂ©ussi Ă  dĂ©ployer les moyens nĂ©cessaires pour obtenir leur diplĂŽme de licence Ă  Bac +3 en passant par les masters Ă  Bac+5, jusqu’au doctorat Ă  Bac+7.

En Ă©laborant un projet professionnel bien ficelĂ©, l’étudiant se sentira plus motivĂ© et fera preuve de sĂ©rieux dans le cadre de ses Ă©tudes de droit puis dans ses recherches de travail.

Le projet professionnel constitue ainsi un moyen efficace pour trouver un stage de fin d’études ou un premier emploi. L’employeur ou le patron de stage se sent plus convaincu d’une candidature lorsque celle-ci est Ă©troitement liĂ©e Ă  l’aspiration professionnelle du candidat bien rĂ©flĂ©chi.

De ce fait, si vous souhaitez dĂ©buter des Ă©tudes de droit ou si vous faites dĂ©jĂ  partie d’une promotion en fac de droit, la prĂ©sentation de votre projet professionnel pourra convaincre votre futur employeur de vos compĂ©tences et de votre rĂ©elle motivation pour le poste que vous convoitez. Pensez Ă  l’inscrire dans votre lettre de motivation.

Comment élaborer son projet professionnel aprÚs la licence en droit ?

Lorsque vous n’avez pas d’idĂ©e prĂ©cise sur ce que vous voulez faire, prenez le temps de vous demander ce que vous aimez rĂ©ellement. Notez tous vos projets professionnels sur un carnet et analysez celui qui vous inspire le plus. Prenez en compte vos qualitĂ©s et vos dĂ©fauts, vos activitĂ©s extra-scolaires, votre sociabilitĂ©, les avis de vos proches ou encore un sujet spĂ©cifique que vous maĂźtrisez.

Si vous avez dĂ©jĂ  cĂŽtoyĂ© le milieu professionnel Ă  travers des jobs de vacances ou encore un stage, notez l’ambiance de travail qui vous motive. L’atmosphĂšre change en fonction de l’étendue d’une entreprise. En effet, elle est plus familiale dans les petites sociĂ©tĂ©s du type PME, alors que l’ambiance peut paraĂźtre glaciale et trop hiĂ©rarchisĂ©e dans une grande entreprise.

Dressez une liste de vos compĂ©tences afin de convaincre les recruteurs de votre efficacitĂ©. L’une ou plusieurs d’entre elles vous seront sans doute nĂ©cessaires pour un poste spĂ©cifique. Si vous souhaitez poursuivre votre cursus universitaire, ces informations vous seront utiles pour sĂ©lectionner votre spĂ©cialisation. En effet, vous pouvez vous-mĂȘme dĂ©finir si vous vous sentez plus Ă  l’aise dans le secteur privĂ© ou plutĂŽt dans le secteur public.

Pour vous donner une petite idĂ©e, sachez que le secteur public vous demandera de passer des concours souvent exigeants Ă©tant donnĂ© la concurrence avec un nombre important de candidats pour peu de postes disponibles (cela varie en fonction des concours et du niveau de diplĂŽme requis). Toutefois, les salariĂ©s profitent d’une grande stabilitĂ© professionnelle. Sachez aussi que les organisations internationales ont tendance Ă  prendre leur temps pour recruter.

Dans le secteur privĂ©, il en est autrement puisque le recrutement est plus rapide en raison des besoins urgents des entreprises et notamment des entreprises internationales. En outre, les possibilitĂ©s d’évolution de carriĂšre sont plus nombreuses dans le secteur privĂ© que dans le secteur public.

Pour que votre projet professionnel soit excellent, Ă©valuez chaque option qui s’offre Ă  vous. Consultez les profils correspondant Ă  chaque mĂ©tier pour vous indiquer le parcours que vous devez suivre.

Certains sites vous renseignent sur les qualifications requises pour un poste spĂ©cifique. De cette façon, vous avez la possibilitĂ© d’accĂ©lĂ©rer vos recherches.

SĂ©lectionnez les entreprises les plus rĂ©putĂ©es dans le secteur que vous prĂ©voyez d’intĂ©grer aprĂšs votre licence en droit. Vous avez notamment le choix entre les start-ups, les PME et les ETI. Faites le point sur les Ă©ventuelles particularitĂ©s de chaque structure et des postes susceptibles d’y ĂȘtre proposĂ©s. LĂ  encore, vous aurez besoin d’internet pour affiner vos recherches.

Pour finir, vos expĂ©riences professionnelles compteront davantage si vous prĂ©voyez d’intĂ©grer une entreprise. Si vous n’en avez pas encore Ă  part un stage de courte durĂ©e, valorisez vos compĂ©tences dans votre projet professionnel.

Si un poste en particulier vous intĂ©resse, faites connaĂźtre vos rĂ©elles motivations au recruteur en lui prĂ©sentant un document qui relate votre aspiration professionnelle. Cette initiative dĂ©montre Ă  quel point vous ĂȘtes motivĂ© Ă  occuper le poste proposĂ© et comment vous comptez exĂ©cuter les tĂąches qui y sont liĂ©es.

Quelle orientation choisir aprÚs une licence en droit ?

Guide d’orientation aprĂšs une licence en droit : La licence en droit vous ouvre la voie sur de nombreuses possibilitĂ©s. Vous avez le choix entre poursuivre votre cursus universitaire en droit ou dans une autre filiĂšre, intĂ©grer le milieu professionnel ou alterner les deux. Si vous sĂ©lectionnez la premiĂšre option, plusieurs spĂ©cialisations s’offrent Ă  vous. Sinon, vous pouvez aussi vous rĂ©orienter vers d’autres filiĂšres (et notamment en Ă©cole de commerce) en fonction de votre projet professionnel.

Dans le cas oĂč vous prĂ©voyez de rechercher un emploi correspondant Ă  votre diplĂŽme et Ă  vos aspirations professionnelles, sachez que les domaines d’activitĂ©s liĂ©s au droit sont assez nombreux, ce qui vous laisse l’embarras du choix. Vous pouvez Ă©ventuellement participer Ă  certains concours correspondant Ă  votre niveau d’études.

L’alternance entre Ă©tudes et travail constitue une excellente option pour ceux qui souhaitent enrichir leurs connaissances tout en acquĂ©rant une expĂ©rience professionnelle dans le milieu juridique. La conciliation de ces deux options booste vos possibilitĂ©s d’évolution de carriĂšre puisque cela enrichit vos bagages et vos compĂ©tences.

Par ailleurs, la rĂ©orientation peut se rĂ©vĂ©ler nĂ©cessaire Ă  certains postes comme celui de Chef de service au sein d’une entreprise privĂ©e. En effet, ces professionnels sont souvent amenĂ©s Ă  reprĂ©senter des entreprises importantes auprĂšs de partenaires ainsi qu’en interne, d’oĂč la nĂ©cessitĂ© de connaĂźtre au minimum leurs statuts et leurs activitĂ©s. Enfin, il est aussi apprĂ©ciĂ© d’avoir un double cursus si vous visez un poste d’avocat d’affaires. ConnaĂźtre le secteur des entreprises pour lesquelles vous allez organiser leur dĂ©fense est un plus non nĂ©gligeable.

DĂ©couvrez en dĂ©tail les diffĂ©rentes options possibles aprĂšs une licence en droit dans les prochains paragraphes 😉

Guide d’orientation aprùs une licence en droit : Obtenir un master ou un doctorat en droit

Certes, aprĂšs une licence en droit de nombreux dĂ©bouchĂ©s sont disponibles, mais un master multiplie vos chances de faire une belle carriĂšre dans le milieu juridique. Un bac+5 fera de vous un juriste accompli et plein de ressources. C’est pourquoi la poursuite des Ă©tudes est vivement conseillĂ©e aux Ă©tudiants aprĂšs une licence en droit.

DĂšs la premiĂšre annĂ©e, l’étudiant doit au moins prĂ©voir de terminer son master 1 en droit. En effet, les postes importants dans le domaine juridique requiĂšrent ce diplĂŽme au minimum. C’est par exemple le cas du notariat, de l’administration publique, des avocats ou encore des fonctions judiciaires.

Par ailleurs, les nouveaux diplĂŽmĂ©s d’une licence en droit peuvent aisĂ©ment choisir leur spĂ©cialisation. Ils peuvent opter pour le droit public, le droit privĂ© ou le droit international en fonction de leur projet professionnel.

Dans le secteur du droit privĂ©, vous pouvez poursuivre jusqu’au master 2 en droit social, droit des affaires, droit immobilier, procĂ©dures judiciaires, en droit fiscal, droit foncier et en droit de la santĂ©. La spĂ©cialisation dure deux annĂ©es d’études aprĂšs une licence en droit. D’autres spĂ©cialitĂ©s sont possibles, renseignez-vous au maximum.

Concernant le secteur public, celui-ci vous propose des spĂ©cialisations plus variĂ©es, allant du droit de l’environnement aux marchĂ©s publics, en passant par le droit administratif et le droit douanier. Le droit international est l’option la mieux adaptĂ©e si vous prĂ©voyez d’Ɠuvrer dans des multinationales ou dans le domaine du commerce international.

L’obtention d’un master 1 ou 2 en droit fera de vous un profil privilĂ©giĂ© auprĂšs des recruteurs et des jurys. En effet, certains postes de la fonction publique ne requiĂšrent qu’une licence en droit, mais les titulaires d’une maĂźtrise en droit sont favorisĂ©s en raison de leur niveau. C’est d’ailleurs pourquoi il est vivement recommandĂ© aux jeunes bacheliers de poursuivre leurs Ă©tudes jusqu’au master.

Bien entendu, ceux-ci peuvent mĂȘme aller jusqu’au doctorat si l’envie et la passion les mĂšnent jusque-lĂ . NĂ©anmoins, pour parvenir Ă  ce niveau d’étude, vous devez disposer d’une grande motivation et de temps pour Ă©tudier. Au bout des cinq annĂ©es d’études de master, les jeunes Ă©prouvent souvent le besoin d’intĂ©grer le monde professionnel rapidement. De ce fait, la plupart dĂ©cident d’abandonner le doctorat puisque la durĂ©e du cursus se prolonge jusqu’à six annĂ©es de plus.

Si vous envisagez votre inscription en doctorat, demandez auprÚs des 270 écoles doctorales réparties dans toute la France. AprÚs la validation des candidatures, les futurs doctorants sont encadrés dans le cadre de leurs recherches et de la réalisation de leur thÚse.

Contrairement Ă  ce que l’on pourrait croire, la poursuite des Ă©tudes en doctorat peut ĂȘtre associĂ©e Ă  un travail (comme devenir chargĂ© de TD Ă  la facultĂ© par exemple) ou Ă  un stage comme dans un cabinet d’avocat. Certes, les recherches prennent du temps, mais il est toujours possible de concilier deux activitĂ©s Ă  la fois selon votre motivation.

Guide d’orientation de projet professionnel aprùs une licence en droit : Rechercher un emploi

AprĂšs une licence en droit, il est possible de trouver un emploi Ă  la hauteur de vos connaissances, expertises et expĂ©riences professionnelles. Dans le domaine judiciaire par exemple, vous pouvez concourir pour devenir collaborateur de notaire, clerc d’huissier ou lieutenant de police.

La fonction publique vous ouvre également ses portes en organisant divers concours en vue de devenir administrateur public, contrÎleur des finances publiques, inspecteur du travail ou encore chargé des affaires étrangÚres. Une fois le concours réussi, vous devez passer par une formation octroyée dans une école spécialisée pendant une ou deux années consécutives.

Ce n’est qu’aprùs que vous occuperez votre poste.

Autrement, tentez votre chance au sein des entreprises. Il se peut que vous trouviez un poste correspondant Ă  votre niveau dans l’une de ces structures. Certes, les chances sont minces, mais certaines sociĂ©tĂ©s sont moins exigeantes au niveau des diplĂŽmes. Consultez les fiches de poste pour vous faire une idĂ©e du poste adaptĂ© Ă  votre diplĂŽme.

Enfin vous pouvez aussi devenir freelance et vendre vos services sur différentes plateformes en ligne.

Guide d’orientation aprĂšs une licence en droit : L’alternance entre les Ă©tudes et le travail

Dans ce cas de figure, il faut trouver le bon crĂ©neau pour les Ă©tudes et bien entendu le travail. Souvent, les Ă©tudiants consacrent une moitiĂ© de leur journĂ©e Ă  leurs Ă©tudes et l’autre moitiĂ© Ă  leur travail.

Cependant, vous devez vous attendre Ă  ne presque plus avoir beaucoup de temps pour vous. Cette alternative demande de nombreux investissements et efforts personnels.

En effet, le cumul de deux activitĂ©s diffĂ©rentes peut vous surmener si vous n’y ĂȘtes pas habituĂ©. De ce fait, vous devez vous habituer Ă  votre rythme au dĂ©but. Une fois que vous avez pris vos marques, vous pouvez poursuivre vos Ă©tudes sans aucun problĂšme tout en travaillant.

L’alternance des Ă©tudes et du travail constitue un rĂ©el avantage puisque l’apprenant enrichit ses expĂ©riences professionnelles tout au passant Ă  un niveau supĂ©rieur dans le cadre de ses Ă©tudes. Les possibilitĂ©s d’évolution ne sont pas exclues. D’autant plus que les recruteurs ne passent jamais Ă  cĂŽtĂ© des meilleurs profils, c’est-Ă -dire ceux qui sont Ă  la fois expĂ©rimentĂ©s et douĂ©s dans leur domaine.

Guide d’orientation de projet professionnel aprùs une licence en droit : Le double cursus

Vous vous demander : Quelles Ă©tudes aprĂšs une licence en droit ? Que choisir pour complĂ©ter la formation par une autre filiĂšre ? Vous pouvez cumuler deux cursus Ă  la fois dans certaines universitĂ©s. D’ailleurs, vous avez la possibilitĂ© d’entamer un double cursus aprĂšs le niveau bac. D’autant plus que vous pouvez associer le droit Ă  une filiĂšre qui s’y rapporte comme l’économie, le commerce international, la gestion ou encore l’histoire.

Le plus souvent, les Ă©tudiants en droit dĂ©cident d’étudier une langue Ă©trangĂšre en plus. En effet, les juristes bilingues sont particuliĂšrement recherchĂ©s, surtout dans le cadre d’une collaboration entre deux entreprises internationales ou deux pays tout simplement. Les futurs ambassadeurs et diplomates sont ceux qui ont le plus besoin de cette formation en langues Ă©trangĂšres.

Ces formations sont gĂ©nĂ©ralement sanctionnĂ©es par des diplĂŽmes reconnus par l’État. Il convient toutefois de sĂ©lectionner la bonne langue Ă  apprendre afin d’éviter de se rĂ©orienter plus tard et de perdre une annĂ©e d’études (quoi que maĂźtriser une ou plusieurs langues Ă©trangĂšres, c’est toujours un plus pour soit notamment si vous aimez voyager).

Guide d’orientation aprĂšs une licence en droit : La rĂ©orientation

AprÚs une licence en droit, certains étudiants se remettent en question sur leur orientation professionnelle. Il y en a qui souhaitent carrément se réorienter vers un autre domaine en tenant compte bien entendu de leur projet professionnel. Actuellement, les écoles de commerce ont la cÎte auprÚs des étudiants. Et pour cause, les profils commerciaux sont les plus recherchés sur le marché du travail.

Pour ne pas perdre les connaissances que vous aviez acquises durant votre cursus en droit, optez pour une filiĂšre similaire ou qui y a trait, comme le marketing, la communication ou l’ingĂ©nierie. Les Ă©coles de commerce d’aujourd’hui proposent des formations et des stages qui initient les Ă©tudiants Ă  des domaines variĂ©s. Elles s’associent mĂȘme avec des entreprises pour assurer l’intĂ©gration de leurs meilleurs profils.

Étant donnĂ© l’évolution des technologies modernes, le domaine de l’ingĂ©nierie est Ă©galement en pleine expansion. Cependant, cette filiĂšre est rĂ©servĂ©e uniquement aux jeunes titulaires d’un bac S. Vous pouvez par exemple associer votre licence avec un master en ingĂ©nierie. En effet, il est possible de concilier le droit avec cette filiĂšre particuliĂšre et trĂšs technique.

Certains postes d’ingĂ©nieurs exigent mĂȘme des connaissances poussĂ©es en droit, comme c’est par exemple le cas dans le cadre de fabrication de nouveaux produits dans les tĂ©lĂ©communications. En effet, il peut s’avĂ©rer nĂ©cessaire de connaĂźtre la lĂ©galitĂ© de la vente de certains produits.

ConcrÚtement, la conciliation de deux filiÚres constitue un atout indéniable pour chaque profil.

La suite … dans le prochain article 😉

>